Sur le chemin de St Jacques

17 octobre 2010

Marsolan - Condom

Aujourd'hui, ce sera une longue marche de 26 km que nous finirons en pleine forme.

Nous rejoignons Condom en passant par la Romieu, la fameuse ville aux chats.

Le chemin est le plus sympas depuis le début de notre 5° étape. Nous croisons de fantastiques sous-bois, certains traversent d'assez grande portion de forêt.
Arrivée à la Romieu, nous prenons le temps de visiter, de boire un café et de poster les cartes.

La petite ville a beaucoup de cachet et c'est amusant de se promener en cherchant les chats de pierre disséminés sur les façades.
Nous prolongeons notre visite par un passage à la boulangerie pour le ravitaillement et hop direction Condom.

Là encore, nous sacrifions à la tradition de la bière, un petit tour en ville et après une tentative infructueuse à la maison des pèlerins, nous choisissons l'hotel continental. Ce n'est pas donné mais c'est très bien et pile sur le GR.

gisou

Posté par Gisou1 à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Castet Arrouy - Marsolan

Peu de pluie mais un sol assez détrempé.
La marche est vraiment chouette, très agréable, peu de route, beaucoup de sous bois et de chemins de terre.

Nous faisons un petit détour par l'interieur de Lectoure. Ce village fortifié est vraiment magnifique. Je le trouve plus joli qu'Auvillar, bien que ce dernier soit lui aussi très beau.

Nous quittons Lectoure et faisons notre pic nic rillette dans un prè en contrebas du village. Vu de là, on se dirait en pleine toscane, c'est splendide.

La fin de la marche alterne entre route et chemin de terre où nous trouvons figues, noix et mûres dont nous nous repaissons ;))

Ce soir, nous logerons à l'enclos du tabus, où nous retrouvons nos compagnons de la veille.

La soirée est à nouveau très sympa!!

gisou

Posté par Gisou1 à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Auvillar - Castet Arrouy

Au petit déjeuner, nous rencontrons norah que nous croiserons tout le long de nos étapes avec Bernard, Marie-Claude et Marthe.

Nous démarrons vers 8h pour 23 km. Ce sera sous la pluie tout le long...Une pluie très fournie.

La marche est très sympa et assez vallonnée, ça monte, ça descend, ça remonte, ça redescend et on recommence comme ça toute la journée.
On est toute crottée et les chemins de sous bois sont plein de boue.

C'est joli malgré la pluie et assez sympa, mais la fin de l'étape se fait presque intégralement sur la route ou à côté.
Et nous sommes soulagés d'arriver dans ce petit village de Castet Arrouy.

Le gîte communal est niquel, super bien équipé. Les lave-linge et sèche-linge étaient plus que les bienvenus.
Les chambres sont propres et accueillent 4 personnes chacune.
Le gîte fait aussi épicerie et c'est vraiment très bien achalandé. Je vous conseille les plats du terroir vendus, ils sont délicieux et j'ai une pensée émue :)) pour les rillettes qui nous ont nourri à midi pendant 2 jours.
Nous retrouverons Norah, Bernard, Marie-Claude et Marthe...chouette soirée.

gisou

Posté par Gisou1 à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Moissac - Auvillar

Après une journée de voyage et une nuit passée au gite ultreia juste en face de la gare, nous commençons notre 5° étape.

Ce sera donc une marche de 17km vers Auvillar.
Le chemin est facile et suis le canal sur pratiquement toute l'étape. La journée est belle et on ne croise pas un chat.

Sur la place d'Auvillar, c'est nettement différent. La place principale accueille la foire aux potiers et draine pas mal de monde.

Le baladin est plein, nous cherchons donc un autre gite dans les rues adjacentes à la place.
Une fois le gite trouvé, nous reprenons nos habitudes... une bière pour se remettre et un déjeuner assez rapide, pour pouvoir se jeter dans la douche et faire une sieste réparatrice.

La journée se terminera par une planche du quercy delicieuse au baladin.

gisou

Posté par Gisou1 à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2009

L'aube Nouvelle - Moissac

Petit dejeuner sympa très tôt, seules dans les salles à côté du restaurant...on a l'impression de prendre le petit dej dans la salle à manger de mémé.
Vraiment un hotel de campagne plein d'un charme suranné dont on ne se lasse pas.
Et c'est parti!! Contrairement aux autres jours, le ciel est gris et le fond de l'air est frais.

Aube_nouvelle_Moissac_4 Aube_nouvelle_Moissac_5 Aube_nouvelle_Moissac_8 Aube_nouvelle_Moissac_10

La route est globalement agréable. Il pleut assez fort pendant 30 minutes, juste une occasion d'enfiler le super poncho lidl. Encore une fois...il est parfait : long, protège le sac, rapide à mettre et enlever, à une casquette et des manches.
Après la baysse, nous enchainons pendant 1.5 km sur un chemin qui longe la départementale. Soudain il pleut ...mais très serieusement. Nous ne quitterons pas les ponchos jusqu'à Moissac.
Nous rejoignons la route des crêtes. A partir de là, ça devient un peu pénible comme marche car tout se déroule sur la route.

Ok..ok, nous ferons un arrêt brasserie pour sacrifier à notre rituel de la bière puis ragaillardies, nous nous rendons au Carmel.

Aube_nouvelle_Moissac_11


Les hospitaliers nous accueillent et nous prenons possession de notre chambre, propre et fonctionnelle.

Posté par Gisou1 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Montlauzun - L'Aube Nouvelle

Départ à la fraiche après un petit dejeuner...mais ça part fort tout de suite avec une bonne vieille montée des familles, logiquement suivie d'une descente abrupte et ensuite nous serons pendant longtemps sur des sentiers ravinés et détrempés.

On vous déconseille de faire cette étape s'il pleut ou s'il a plu la veille...ce serait dans le meilleur des cas difficile, pénible et peut être même dangereux.

Montlauzun_Aube_Nouvelle_20

L'arrivée sur Lauzerte marque une première étape. La montée est un peu longue mais le village charmantsauf qu'ils ont coupé l'eau au bar...pas de café, pas de wc...

Montlauzun_Aube_Nouvelle_34 Montlauzun_Aube_Nouvelle_35 Montlauzun_Aube_Nouvelle_25

Nous parcourons un chemin non loin de lagunes au bas de Lauzerte sous un "genre" de neige de coton. Il s'agit de peluches  d'arbres non identifiés. C'est assez impressionnant.

Montlauzun_Aube_Nouvelle_44 Montlauzun_Aube_Nouvelle_41

Le chemin reprend à l'ombre ..ouf...il fait un temps magnifique mais ça cogne fort! La végétation est très dense et très verdoyante.

Montlauzun_Aube_Nouvelle_55

Notre marche sera courte aujourd'hui mais très accidentée (de fortes montées, d'abruptes descentes).
Une pause canard-saucisse s'impose. Nous déjeunons alors en face de la chapelle St Sernin.
Comme d'habitude, on se régale :)) et hop, c'est reparti...mais le plus dur vient pour nous.
1,3km sur la route sous un soleil de plomb, sans un seul coin d'ombre.......................................ça monte, ça descend, ça remonte, ça redescend et ça chauffe...mais ça chauffe?!!

Je vous passe la suite des montées/descentes parce que rien que de l'ecrire ...je me fatigue! Nous voilà enfin à l'Aube Nouvelle...Au bout d'une montée...sans ombre ;))

C'est un très sympathique hotel de campagne à la sympathique terrasse ombragée.

Montlauzun_Aube_Nouvelle_64


Une pression bien fraiche plus tard, nous découvrons l'intérieur de l'hotel (trés jolie salle de restaurant) et notre chambre.
Elle est niquel, accueillante, mignonne et fonctionnelle...parfait. Un sans faute sur le logement.
Après une sieste voluptueuse, nous goutons ( saucisse??) en regardant les randonneurs toujours sur le chemin à cette heure tardive. Le temps s'est clairement dégradé et nous les regardons s'éloigner vers Durfot alors que nous sommes propres, reposées, repues et au chaud...c'est mal mais bon :))

Finalement, à force de trainer, le temps revient au beau et il est temps d'aller dîner...bien foutu la vie, non?

L'hotel propose un menu demi-pension tout à fait honorable. Je vous le conseille.
On ne saura trop vous parler de l'accueil du patron...qui est un monsieur adorable!
Allez hop, au lit!!!

Posté par Gisou1 à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2009

Lascabannes - Montlauzun

Levé 6h30 - Départ 7h15. Juste le temps de s'envoyer un café et 2 tartines et hop! en route à nouveau!
C'est parti pour la 1° de nos 3 petites étapes ( environ 16km chacune).

Lascabanes_Montlauzun_15

Les premières sensations sont bonnes au niveau des pieds et des tendons...bon euh pas de suspense ça ne durera pas :)
J'aurai mal comme hier mais ... j'aurai la flemme de me plaindre du coup, la marche sera plus agréable :)

Le chemin est trés joli dans les bois bien au frais, le terrain est meuble puis avant Montcuq le paysage se fait vallonne à perte de vue.
Le temps est au beau fixe, cap sur Montcuq!

Là on trouvera de tout...charcuterie, boulangerie, bar, etc...Nous en profitons pour faire pour faire le plein en saucisse, saucisson ( chez nous, c'est une obsession la charcut'), s'en jeter un petit noir au café et croquer des manchons de canard confit histoire de diversifier l'ordinaire :)))

Nous recroisons à la sortie de la ville nos camarades de gîte de Lascabannes, leur souhaitons bonne route et repartons.

La montée à la sortie de Montcuq est abrupte et complètement détrempée. Mes pompes prennent un bon bain de boue et mes pieds avec ...vu qu'elles sont aérées :(

Lascabanes_Montlauzun_22 Lascabanes_Montlauzun_29

Jusqu'à Montlauzun, ce sera une alternance de chemins et de routes parcourant un paysage vallonné presque désert à l'exclusion de 2 ou 3 domaines et demeures magnifiques.

La pause casse croute est plus longue que d'habitude. La journée de marche est courte, nous ne sommes donc pas pressées, nous dégustons nos achats dans un verger de Prunier.

L'arrivée sur Montlauzun se fera sous un soleil de plomb et par une très très sévère montée...
Le gîte/table d'hôte est à la hauteur de nos attentes...un très beau presbytère réhabilité avec goût et tenu par un couple d'anglais qui vous accueille avec des boissons fraiches sous leur treille face à la vallée. La vue est tout simplement magnifique.

Lascabanes_Montlauzun_47


Les chambres sont très jolies. Mais toujours cette sempiternelle question ...trouvera-t-on de la bière à Montlauzun?
Eh bien oui...Nous aurons de la kro et nous la boirons sous la treille en contemplant la vue (après la sieste et le gouter).
Le repas se prendra dans la salle à manger à côté d'une pièce datant du XII° siècle et décorée de fresques du XV°.
La tablée est franchement très agréable et nous rencontrons un couple de perpignan hyper sympa qui partage complètement notre avis sur le gite des volets bleus (grealou). Pour eux d'ailleurs, la soirée là bas a tourné au "pugilat". Ils ont tous refusé de faire l'accueil et la nourriture. Conclusion, ils ont eu droit à une salade et pas d'accordéon...

Le repas est réussi et l'ambiance vraiment agréable.

Montlauzun_Aube_Nouvelle_4

La nuit sera excellente et reposante.

gisou

Posté par Gisou1 à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cahors - Lascabannes

L'ENFER!! Y a pas d'autres mots...ce jour là, le tendon de ma fille est trés douloureux et dés le début de la marche, ce sont des douleurs insupportables. A se demander si elle marchera le lendemain :(
Moi aussi je ne suis pas au top mais moi ce sont les chevilles.
Du coup, euh...ce jour là on se marre moyennement et pour couronner le tout, le début de la marche se passe beaucoup sur la route ( à part la grosse montée à la sortie de cahors).

Cahors_Lascabanes_9


Puis aprés la Rosière, nous rentrons dans les bois et les choses s'améliorent même si ma fille en a plein le dos.
L'arrivée à Labastide-Marnhac est une petite victoire.
De fil en aiguille, nous arrivons rapidement sur la route de l'hospitalet et là, c'est à nouveau un plateau interminable ( 6 km) en plein cagnar ( super bronzage :))

Cahors_Lascabanes_13 Cahors_Lascabanes_14 Cahors_Lascabanes_15

L'arrêt dejeuner est une pause salvatrice sauf ...pour le saucisson qui défunte à cette occasion. Et ça repart, et j'ai mal et je râle...ma fille râle aussi décidément cette etape est une épreuve.

Une nouvelle fois, les panneaux de kilometrage du chemin font dans l'approximation. On s'attend à faire 1km et finalement ce sera 3 ..pour le plaisir.
Bref nous arrivons finalement au gite communal. Et il est fantastique...et se nomme le nid des anges.

Cahors_Lascabanes_18


Le gîte fait aussi épicerie et buvette. Ceci dit pour l'instant pas de traces de binouse...le suspense est à son comble.

Nous partons nous reposer, mais au retour la buvette a ouvert et OUI! il y avait de la bière et nous la boirons devant l'église avec Bernadette et Michel des cousins septuagénaires randonneurs de Moselle super sympa.
Et puis Hop! La messe! Honnêtement, la meilleure que j'ai suivie. L'église est petite et mignonne toute fraiche. Le père propose un lavage symbolique des pieds des pélerins et nous explique la règle de St Benoit puis termine par l'eucharistie et la paix du christ.
Franchement, la messe et l'église etaient gaies, le prêtre trés avenant.

Ensuite direction le repas!!
Une tablée de 20 personnes dont le lauzérois Bernard (croisé par çi par là tout au long de notre marche), les 3 filles du dortoir de cahors, etc...
Nous avons droit à une vraie 1/2 pension et en plus, c'est trés bon. La jeune fille qui fait l'accueil est très sympathique et donne un maximum d'information.
La nuit sera bonne!!!!

Un très joli village, une très jolie messe et un gîte qui vaut le détour...LE VRAI COUP DE COEUR!

Cahors_Lascabanes_24

Posté par Gisou1 à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2009

Vaylats - Cahors

Depart vers 7h de Vaylat pour Cahors.

Là les affaires se compliquent d'entrée de jeu....il sera impossible à ma fille d'utiliser ses chaussures de marche hautes. Elle opte donc pour ses chaussures basses...qui ne sont pas prévues pour un usage intensif ni pour des chemins de marche avec des cailloux saillants.
Ce ne sera pas du gateau pour elle surtout que cette étape est la plus longue de notre périple.

Le chemin est joli et le temps idéal jusqu'au Mas de vers. Puis les choses se corsent, ça se couvre et il pleut. C'est l'occasion de tester nos super capes de pluie lidl...et honnêtement, ce sont les meilleures que nous ayons eu.
Ceci dit une fois enfilées, la pluie cesse...du classique quoi :))

Vaylats_Cahors_4 Vaylats_Cahors_14

Le chemin suit alors pendant un moment la route, traverse l'autoroute bref c'est un peu moche.
En reprenant les bois ( ouf!), nous recroisons des marcheurs qui ont eux aussi dormi à Vaylats.
La route du Pech vers cahors est assez longue ( 12km). Nous nous arrêtons en cours de route pour flinguer la saucisse sèche. Une fois notre mission accomplie, nous repartons mais nous nous retrouvons dans un cordon de marcheurs...or nous préférons ( comme beaucoup d'ailleurs) marcher sans personne autour.
Du coup, nous accélerons pour nous dégager du groupe et entrer seules sur le plateau qui surplombe cahors.

Notre coup d'acceleration s'avèrera bénéfique, elle nous aura fait gagner environ 30 minutes sur la durée de notre périple du jour. En effet, à l'arrivée sur Cahors nous n'en pouvons plus...le plateau est interminable, les pieds douloureux..c'est une horreur.

Vaylats_Cahors_24


Mais on se marre, d'ailleurs on se marre tous les jours. Puis c'est la fameuse descente sur Cahors, alors là oui, c'est une vraie descente...limite du rappel :)

Vaylats_Cahors_27

Arrivée en bas, il faut trouver le gîte. Merci l'iphone, on a l'itinéraire.

En route, nous croisons l'accueil pélerin qui nous offre à boire et nous renseigne sur les restos du centre ville. C'est vraiment une trés bonne initiative de placer cet accueil sur le GR et à l'arrivée sur Cahors.

Vaylats_Cahors_30

Nous repartons pour nous échouer quelques centaines de mètres plus loin afin de sacrifier à notre rite de la bière bien fraiche de fin de journée. Cette fois c'est génial!!! La marche a été rude!

Puis nous arrivons enfin au gîte "le foyer des jeunes filles en quercy". bon ce n'est pas cher du tout du tout, l'eau est chaude, nous sommes dans un dortoir assez correct. La nuit sera passable ( il fait trés trés chaud dans les chambres)....mais pour le prix c'est vraiment impeccable pour se laver, faire une sieste, passer la nuit et se rendre au resto.
D'ailleurs pour le resto, ce sera SUD OUEST !! SUD OUEST!! SUD OUEST!! Et pas de quartier pour le canard!

Nous portons notre choix sur l'auberge du vieux cahors avec une tatin au foie gras, des terrines de foie gras maison et des magrets aux morilles, du nougat glacé, un cahor super bon!! C'est donc heureuses, repues et les dents noires de tanin que nous repartons vers notre gîte.

Gisou

Posté par Gisou1 à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine du Gayfié - Vaylats

Après le petit dej, c'est Paul, le mari du couple qui tient le gayfié qui nous ramène sur le GR.

St_jean_de_laur_Vaylats_2 St_jean_de_laur_Vaylats_7 St_jean_de_laur_Vaylats_21

Paul est trés sympa, il a vraiment l'air d'aimer les animaux. On voit encore une biche énorme et un lièvre. Le coin est trés riche en animaux de la forêt.

Le chemin est trés agréable, le temps est idéal, frais et ensoleillé. On passe par beaucoup de sous bois mais ma fille prend des coups de soleil ...ENORMES!!!!!
En arrivant à Valognes, nous rencontrons à nouveau la dame qui conduit les nantais. Nous faisons un stop pour boire un café et nous profitons du marché pour nous ravitailler en saucisse sèche et saucisson.

Nous voilà reparties mais ma fille commence à avoir de sérieuses douleurs au tendon de la cheville gauche.
Ce sera le début de son calvaire... la route est néanmoins trés jolie et c'est le coin des cabécous ;)
Nous nous arrêtons à Varaire pour pique niquer. La saucisse est à nouveau mise à mal.
Ensuite, ce sera un session "pansons nos pieds" et changement de chaussures pour ma fille.
Puis hop, c'est la reprise mais la suite sera trés compliquée et longue. L'arrivée sur Bach est une délivrance mais le gars qui plante les panneaux kilometriques est un "escroc" :)))
Il nous faudra en effet une heure en marchant d'un bon pas pour arriver à Vaylats ( affiché à 1.7km...)

Nous y logerons au couvent des filles de Jesus. Il s'agit de la maison de retraite de l'ordre.
La batisse est magnifique, les chambres super, individuelles, propres, spacieuses...un vrai bonheur!

St_jean_de_laur_Vaylats_30

En plus, les religieuses vendent de la bière fraiche et en 50Cl! La meilleure depuis notre départ...saintes femmes!!!
Le soir, nous nous rendons aux vêpres...toutes croyantes que nous sommes, nous n'avons pas vraiment un grand attachement avec les messes et ma mère a du mal à s'en sortir avec les psaumes.

Nous retrouvons les nantais qui s'avèrent être en partie lyonnais. Ils sont trés sympathiques.
Le repas cette fois ci est une vraie demi pension, pris  avec les religieuses et les autres pèlerins.

La nuit sera excellente. Vaylat c'est vraiment une étape coup de coeur.

Gisou

Posté par Gisou1 à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]