L'ENFER!! Y a pas d'autres mots...ce jour là, le tendon de ma fille est trés douloureux et dés le début de la marche, ce sont des douleurs insupportables. A se demander si elle marchera le lendemain :(
Moi aussi je ne suis pas au top mais moi ce sont les chevilles.
Du coup, euh...ce jour là on se marre moyennement et pour couronner le tout, le début de la marche se passe beaucoup sur la route ( à part la grosse montée à la sortie de cahors).

Cahors_Lascabanes_9


Puis aprés la Rosière, nous rentrons dans les bois et les choses s'améliorent même si ma fille en a plein le dos.
L'arrivée à Labastide-Marnhac est une petite victoire.
De fil en aiguille, nous arrivons rapidement sur la route de l'hospitalet et là, c'est à nouveau un plateau interminable ( 6 km) en plein cagnar ( super bronzage :))

Cahors_Lascabanes_13 Cahors_Lascabanes_14 Cahors_Lascabanes_15

L'arrêt dejeuner est une pause salvatrice sauf ...pour le saucisson qui défunte à cette occasion. Et ça repart, et j'ai mal et je râle...ma fille râle aussi décidément cette etape est une épreuve.

Une nouvelle fois, les panneaux de kilometrage du chemin font dans l'approximation. On s'attend à faire 1km et finalement ce sera 3 ..pour le plaisir.
Bref nous arrivons finalement au gite communal. Et il est fantastique...et se nomme le nid des anges.

Cahors_Lascabanes_18


Le gîte fait aussi épicerie et buvette. Ceci dit pour l'instant pas de traces de binouse...le suspense est à son comble.

Nous partons nous reposer, mais au retour la buvette a ouvert et OUI! il y avait de la bière et nous la boirons devant l'église avec Bernadette et Michel des cousins septuagénaires randonneurs de Moselle super sympa.
Et puis Hop! La messe! Honnêtement, la meilleure que j'ai suivie. L'église est petite et mignonne toute fraiche. Le père propose un lavage symbolique des pieds des pélerins et nous explique la règle de St Benoit puis termine par l'eucharistie et la paix du christ.
Franchement, la messe et l'église etaient gaies, le prêtre trés avenant.

Ensuite direction le repas!!
Une tablée de 20 personnes dont le lauzérois Bernard (croisé par çi par là tout au long de notre marche), les 3 filles du dortoir de cahors, etc...
Nous avons droit à une vraie 1/2 pension et en plus, c'est trés bon. La jeune fille qui fait l'accueil est très sympathique et donne un maximum d'information.
La nuit sera bonne!!!!

Un très joli village, une très jolie messe et un gîte qui vaut le détour...LE VRAI COUP DE COEUR!

Cahors_Lascabanes_24